UNE  ACTIVITE  INTENSE  AU  CYCLO-CLUB

Une fois  les portes refermées après la randonnée VTT « Les Hauts de l’Albanais » organisée par le cyclo-club le 8 mai, une trentaine de membres a préparé valises et vélos pour pédaler quatre jours en Drôme Provençale.

Ah ! Les compteurs n’affichent pas des records en ce moment. Plusieurs  s’inquiètent des parcours prévus qui enchaînent les cols. Mais comment résister ? La Drôme est le département français qui compte le plus de cols !

                Chacun fera selon ses moyens, l’important étant de ne pas défaillir : les vautours réintroduits depuis peu dans les falaises qui surplombent le petit village de Rémuzat veillent !…

                Rémuzat et ses environs, c’est un paradis pour les cyclos : des routes calmes quasiment sans voitures qui serpentent dans des vallées verdoyantes ou qui s’élèvent vers des cols sauvages dans une nature préservée.  L’eau,  qui manque peut-être l’été,  est généreusement présente. Des villages, des hameaux parfois réduits à quelques maisons s’accrochent aux pentes.

                C’est dans ce décor qu’on s’étonne de trouver encore si authentique à notre époque que se sont lancés les différents groupes : les  véloces, les  adeptes des grands kilométrages, mais aussi les contemplatifs qui prennent leur temps et aiment se repaître des paysages.

                Le soir, la cohésion des participants reprend ses droits autour du repas. Les discussions sont animées : on commente les parcours, on s’extasie de sa forme ; on soupire de ses faiblesses ; on interroge la météo qui aura été somme tout clémente ; on consulte les cartes … et certains noms évocateurs rempliront les rêves de la nuit : col de la Chaudière ! Saint Nazaire le Désert ! Col de Pré- Guittard !  Cornillon !  La Motte Chalancon ! Et ce n’est qu’un tout petit échantillon !