Quatre jours autour de Sisteron.

Le long week-end de l’Ascension a permis à une trentaine de cyclos de découvrir la région de Sisteron. Les itinéraires ont été établis en étoile.
Pour la première sortie, la vallée du Jabron, embaumée par les genets en fleurs, toute en faux plat montant a conduit les groupes jusqu’au col de Pigières avant de se laisser glisser dans les gorges de la Méouge, pittoresques et déjà bien fréquentées en cette journée estivale.
Le lendemain, le froid s’est invité et les vingt-cinq kilomètres de montée pour atteindre le col Fontbelle à 1300 mètres d’altitude ont permis de réchauffer les muscles. Enivrés de vent, fourbus d’avoir lutté avec cet adversaire sur la route du retour, les cyclos ont regagné avec soulagement l’hôtel. Les esprits étaient déjà tournés vers le programme du troisième jour : la fameuse Montagne de Lure surnommée le Petit Ventoux !
Ils ont en commun un paysage minéral au sommet et des vues époustouflantes à 360 degrés. Le temps plus clément a permis aux premiers arrivés d’attendre tranquillement tous les autres et c’est le groupe rassemblé qui a avalé la descente jusqu’à Sisteron.
Quelques kilomètres encore du côté de La Motte du Caire le dimanche matin et il est temps de clore ce séjour empreint de bonne humeur et de moments de convivialité.